Global gâchis : le gaspi expliqué par Tristram Stuart

Tristram Stuart. Un nom et surtout une personne à connaître quand on parle de lutte contre le gaspillage alimentaire. Ce Britannique est considéré comme « le pape de l’antigaspi ». Quand il avait 15 ans, il ramenait les restes de la cantine pour les donner à ses cochons. Déjà le gaspillage le choquait. Autant dire qu’il ne s’est pas arrêté depuis et qu’il a continué d’explorer le problème. Et en profondeur.

livresTristram

En 2009, il écrit Waste, uncovering the global food scandal, ou dans la version française : Global gâchis. Ce livre, multi récompensé, est devenu la référence mondiale en matière de gaspillage. Tristram a parcouru le monde et enquêté dans plusieurs pays pour constater, comprendre et trouver des solutions au gaspillage alimentaire.

Le livre est divisé en trois grandes parties. Dans la première, « Excédant excédent », Tristram Stuart aborde la chaîne alimentaire : consommateur, supermarchés, industriels, « mythe de la date limite », mise de la poubelle « à la diète » et impacts écologiques du gaspillage, tout y passe.

Dans la partie 2, « Moissons perdues », il s’intéresse aux aliments, rappelant au passage que les « pommes de terre ont des yeux », explore les filières poisson et viande, et s’interroge sur les origines de l’excédent.

Dans la troisième partie, « c’est peut-être sale mais ça rapporte », glanage, compost, valorisation en alimentation animale et plan d’action sont au programme.

Un livre très complet et très bien documenté. Rien de tel pour nous ouvrir les yeux sur le gaspillage, de la production à la consommation, dans le monde entier.

livresTristram_0001 Avec Global gâchis, il est bon d’acheter aussi le livre de Bruno Lhoste, La Grande (sur)-Bouffe, qui examine la situation en France.

 

En 2012, Canal + avait diffusé un documentaire tiré de Global gâchis, et organisé un banquet des 5000. Car Tristram ne fait pas  qu’écrire des livres. Il agit : il a fondé l’organisation Feedback qui lutte contre le gaspillage avec,  par exemple, les réseaux de glanage ou le projet The Pig Idea, et organise des évènements comme les Banquets des 5000 (un  banque pour nourrir 5000 personnes – ou plus- à partir de fruits et légumes récupérés).

 

 

Mais rien de tel qu’une petite vidéo pour se faire un idée du personnage et de ce qu’il défend (la vidéo est sous-titrée en français).

# LES PETITS +++

+ Global gâchis, par Tristram Stuart, éditions Rue de l’Echiquier / La Grande (sur)-Bouffe, Bruno Lhoste, éditinos Rue de l’Echiquier.

+ Le site du documentaire de Canal + tiré du livre de Tristram

+ Le site de Feeback / la page facebook / le compte twitter

+ Le site de Tristram / son compte twitter / sa page facebook

Une pensée sur “Global gâchis : le gaspi expliqué par Tristram Stuart

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This site is protected by WP-CopyRightPro