Au Royaume-Uni, on s’inspire de la France pour légiférer sur le gaspi

Mercredi 9 septembre, Kerry Mc Carthy, une députée du Labour Party (circonscription Bristol East), présentera sa proposition de loi contre le gaspillage alimentaire à la Chambre des Communes.

Sur son site internet, elle explique que ce projet de loi reçoit un soutien transpartisan (politiquement parlant), et qu’il est soutenu aussi par Feedback (l’organisation de Tristram Stuart), This is Rubbish, ou encore Fare Share, WWF Royaume-Uni, et Friends of the Earth and Sustain.

Elle rappelle ensuite les enjeux de la lutte contre le gaspillage alimentaire : un tiers de la production gaspillée, « si le gaspillage était un pays, ce serait le troisième plus gros émetteur de gaz à effet de serre derrière les Etats-Unis et la Chine. »  « Si le gaspillage alimentaire mondial était réduit de 25%, il y aurait assez pour nourrir tout le monde sur la planète. »

Kerry Mac Carthy aborde ensuite les raisons de voter cette loi :

  • les mesures prises depuis 2007 (et qui ont permis de réduire de 21%  le gaspillage à la maison) n’ont pas assez pris en compte le gaspillage de l’industrie.
  • les objectifs que s’était fixée l’industrie alimentaire et qui ne sont « pas assez ambitieux pour atteindre aussi bien les objectifs de réduction du gaspillage de l’Europe et des Nations-Unies ».
  • le gouvernement doit inciter à beaucoup plus de prévention du gaspillage et doit revoir sa hiérarchie du gaspi et les actions à mettre en œuvre.
  • la redistribution des invendus. « Fare Share a estimé que si le Royaume-Uni redistribuait les invendus à la même hauteur que la France, les associations caritatives (environ 13000-14000) économiserait 250 millions de livres par an. Cela en ferait le deuxième plus gros sponsor caritatif après la Grande Loterie ! »

Et pour s’assurer le soutien de l’opinion publique, Kerry Mc Carthy et ses soutiens ont mis en place une action : « Ecrivez à votre député ». Une lettre type à été diffusée pour que les Britanniques incitent leur député à voter la proposition de loi.

Redistribution, hiérarchie des dons, ça ne vous rappelle rien ? La France est en effet regardée de près concernant les mesures législatives qui devraient être revotées. On ne peut que se féliciter d’être pris en exemple par nos voisins. Mais on espère qu’un jour nous aussi nous prendrons exemple sur eux, car le Royaume-Uni a mis en place des mesures très inspirantes ! (et dont je vous reparlerai bientôt)

 

+++ Les petits plus+++

+ Le site internet de Kerry Mc Carthy

+ Les bonnes raisons de soutenir cette mesure expliquées par Feedback

+ La page facebook pour apporter son soutien au projet de loi

+ La page sur le site FeedBack pour écrire à son député

 

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This site is protected by WP-CopyRightPro