A vos votes : 11 projets antigaspi sélectionnés pour la Fabrique Aviva

La Fabrique Aviva a révélé il y a quelques jours les noms des projets sélectionnés pour son concours cette année. Parmi les 1256 projets soumis au vote des internautes, une dizaine concerne le gaspillage alimentaire.

La phase numéro 2 est ouverte avec le vote des internautes. C’est maintenant vous qui avez le pouvoir de soutenir les projets. Dix votes sont possibles, à vous ensuite de les répartir : pour plusieurs ou pour un seul projet. Les votes sont ouverts jusqu’au 11 avril.

Voici les projets antigaspi retenus cette année.

# Proxidon l’appli de la Banque alimentaire qui met en relation petits commerçants et associations

Proxidon c’est l’appli mise en place par la banque alimentaire du Rhône. Cette plateforme permet aux petits commerçants aussi de donner leur invendus. Ils sont mis en relation, via Proxidon, avec les associations locales d’aide alimentaire. Elle est pour le moment déployée dans le Rhône et les Bouches du Rhône.

Relire notre article sur Proxidon

# Too Good  To Go, l’appli qui géolocalise les invendus

Too Good To Go fait partie de ses applis qui géolocalisent les invendus, permettant aux commerçants de ne pas les jeter mais de les vendre à  prix réduits, et aux consommateurs d’avoir des bons plans.

# Pixi, l’appli antigaspi

Pixi est une plateforme web et mobile qui permet aux professionnels de vendre les produits arrivant en fin de vie à prix réduits. Elle est aussi ouverte aux particuliers qui peuvent vendre ou donner de la nourriture. A terme, Pixi souhaite devenir une plateforme mondiale sur laquelle les associations caritatives seraient informées de la nourriture disponible.

# Phenix Lab

Phenix qui oeuvre déjà dans l’antigaspi en aidant les grandes surfaces à mettre en place et organiser leur flux de dons, participe ici pour développer son Phénix Lab. Lancé en 2016, le Lab veut accompagner des jeunes entreprises innovantes en matière de réduction des déchets (alimentaire ou non). Le lab a déjà aidé trois projets.

Relire notre article sur Phenix

 

# Le Frigo jaune, l’outil qui va aider la RSE des entreprises

La lutte contre le gaspillage alimentaire est une composante qui peut être prise en compte dans le rapport RSE des entreprises. Pour encourager et aider les sociétés à mettre des actions en place, La K Factory a inventé le Frigo Jaune. Installé dans les entreprises il permet de récupérer les surplus de la restauration du déjeuner (pour les entreprises qui ont une cantine). Les surplus sont ensuite redistribués aux employés et une tournée quotidienne permet aux associations d’y avoir accès aussi.

Relire notre article sur MeetZeChef, la plateforme de partage lancée par Laurence Kerjean, qui est à l’origine du Frigo Jaune.

# J’aime Boc’oh, les confitures antigaspi qui créent de l’emploi

J’aime Boc’oh, c’est une conserverie solidaire qui valorise les fruits invendus en rachetant la production aux agriculteurs pour la transformer en confitures et chutneys. J’aime Boc’oh crée aussi des emplois, l’équipe compte actuellement six salariés, dont quatre en insertion. Après un an de fonctionnement, l’équipe souhaite étendre la gamme de produits et créer des soupes et des pâtés pour répondre aux demandes des producteurs locaux qui veulent transformer leur surplus en conserves.

Relire notre article sur J’aime Boc’oh

 

# Conserverie ambulante, le traiteur ambulant et antigaspi

L’association iC pour initiative Catering, lancée en 2011, souhaite créer une plateforme de conservation itinérante afin de valoriser les invendus et la production maraîchère locale. L’originalité du projet repose notamment sur la mobilité, idéale pour être réactif et gagner du temps sans transporter de déchets.

# 1001 noyaux, pour valoriser les fruits à noyaux en cosmétique

1001 noyaux propose de récupérer les fruits à noyaux auprès des grossistes afin d’en faire des ingrédients cosmétiques. L’activité démarrera par la récupération des mangues, fragiles et souvent écartées des circuits de distribution pour produire du beurre de mangue. 1001 noyaux veut aussi créer des emplois en insertion.

# Imparfaits, des paniers et un service traiteur à base de fruits moches

Imparfaits souhaite proposer des paniers de fruits et légumes moches, distribués deux fois par semaine, un service de traiteur pour les évènements privés et professionnels, et créer un accompagnement sur mesure pour permettre aux particuliers et organisations de faire des économies et de mieux manger en respectant l’environnement.

# DLC, l’asso qui récupère les invendus et les redistribue aux assos (entre autres)

DLC est une association nantaise  qui se propose de récupérer les invendus pour les redistribuer aux associations caritatives, lors d’actions de sensibilisation, à des familles, des personnes âgées, d’étudiants, etc. DLC souhaite développer son concept à travers la France et créer une fédération DLC qui aidera à la mise en place de projets similaires.

# Le guide des acteurs antigaspi du Grand-Est

En Moselle il existe un guide des acteurs de l’antigaspi. Ce guide répertorie l’ensemble des acteurs de la Moselle, et est destiné aux entreprises et associations. Le but est de réaliser la seconde version et de refondre le site internet.

Une pensée sur “A vos votes : 11 projets antigaspi sélectionnés pour la Fabrique Aviva

Laisser un commentaire

This site is protected by wp-copyrightpro.com

This site is protected by WP-CopyRightPro